Visiter le Niger
03/07/2014
S.E.M. ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République du Niger, Chef de l'Etat
Président de la République du Niger
10/07/2014

  • Desert du Ténéré

Le tourisme nigérien est centré sur trois destinations :

  • Le Tourisme Saharien au Nord

Avec le massif de Montagnes Bleues de l’Aïr, les Oasis du Kawar, la Citadelle du Djado et les vastes et mythiques déserts du Ténéré, du Termit et du Tal, les Gravures Rupestres, les Cimetières de Dinosaures, le Sanctuaire des Addax, la mosquée d’Agadez, la source Thermale de Tafadek, l’Artisanat, etc.

  • Le Tourisme Fluvial, dans la vallée du fleuve Niger est aussi un important pôle d’attraction touristique avec le Musée national, classé patrimoine mondial de l’UNESCO, les Manifestations Culturelles et Rituelles, le Parc du W (Avec différentes espèces d’animaux, d’oiseaux : 73 espèces de grands mammifères, plus de 450 espèces d’oiseaux, plus d’une centaine de reptiles et de nombreux insectes dont certains sont propres a la zone.), les derniers spécimens de girafes en liberté d’Afrique de l’Ouest, une végétation tropicale préservée, ainsi qu’une large variété ornithologique et faunique. Cette zone est également le creuset de l’histoire de grands empires africains comme l’Empire Songhaï et possède des sites archéologiques et historiques importants, ainsi qu’une gamme variée de produits artisanaux.
  • Tourisme Culturel est dominant dans le Centre-Est du Niger et présente une riche diversité culturelle et artisanale. Terres de grands empires africains comme celui du Kanem Bornou, des Cités-Etats Haoussas et de l’Empire Peulh de Sokoto ou encore de sultanats influents comme celui du Damagram. Cette région recèle une forte concentration d’œuvres architecturales typiques, et influence de la chefferie traditionnelle y est encore très fortement perceptible.

Le secteur de l’artisanat au Niger

Le Niger, possède un artisanat riche et varié encré dans les traditions séculaires du peuple mais aussi qui s’adapte au contexte actuel orienté vers un modernisme. Sa réputation a même transcendé les frontières nationales.

L’artisanat nigérien est à l’image de sa population : multiple. On peut en trouver un concentré à Niamey. Les travaux en cuir de chèvre, zébu ou chameau et les objets à base de métaux sont les plus représentés. Le travail du cuir est surtout propre à la région du Sahel où l’on fabrique sandales, poufs, coussins, sacs et boîtes. Les bijoux eux, sont en argent et le bronze sert pour les figurines. On trouve aussi beaucoup d’articles de vanneries et du tissage notamment des batiks très sophistiqués et des couvertures Djerma composées de bandes d’étoffes cousues entre elles.

Les différents sites touristiques du Niger

La diversité des potentialités du Niger permettent la pratique du tourisme sous toutes ses formes à travers des circuits touristiques axés sur trois destinations :

  • Le massif de l’Aïr et le désert du Ténéré (région d’Agadez) ;
  • La région du fleuve – Parc W (Niamey, Dosso, Tillabéry) ;
  • Le Niger centre – Est (Tahoua, Maradi, Zinder, Diffa).

>>Lire la suite

Les manifestations socio-culturelles du Niger

Pays charnière entre le Nord et le Sud du Sahara, le Niger se présente comme un carrefour de civilisations où depuis des millénaires des peuples d’origines diverses convergent et se juxtaposent. Il compte 10,1 millions d’habitants selon les dernières estimations de 1998 avec un taux de croissance de 3,4% et une densité de 7,9hbts/km².

Les richesses culturelles du Niger résident pour l’essentiel dans la diversité ethnique de sa population : Haoussa, Djerma, Songhaï, Touareg, Peulh, Toubou, Kanouri et Arabe caractérisée par deux mondes qui se côtoient, nomades et sédentaires, ou éleveurs et agriculteurs avec chacun ses particularités culturelles.

>>Lire la suite

Comments are closed.